top of page

Quelle farine pour les pâtes fraîches ?

Si vous êtes des passionnés des pâtes fraiches maison et vous avez envie de découvrir tous les secrets de la cuisine italienne et les recettes des pâtes fraiches italiennes il faut commencer par les bases.



Tout d’abord il faut connaitre les différences parmi tous les types de pâtes fraiches italiennes existantes et quelle est la différence entre pâtes fraiches et pates séchées.

On l'appelle pâtes fraîches un mélange de farine de blé tendre ou de semoule de blé dur avec de l'eau ou d'autres substances plus ou moins liquides, en particulier les œufs. La définition de « frais » vient du fait qu'il contient jusqu'à 30% d'humidité.

Vous avez déjà dû remarquer qu’il existe différentes sortes de farine!

Mais pourquoi cette différence et laquelle choisir lorsqu’on souhaite réaliser des pâtes fraîches ?

La plupart du temps, pour la fabrication de la pâte, il est conseillé de choisir une farine de blé tendre T 45 ou T 55. La T 55 est la plus couramment utilisée. Elle convient à tous les usages. Parmi la classification, la T45 est la plus fine. Le type 45 correspond au type 0 en Italie. Au pays des pâtes, il existe également la 00 qui est encore plus fine que la 0 mais plus difficile à trouver.

Il existe également la T110 qui est une farine complète contenant la totalité du son. On peut l’utiliser dans la confection de pâtes fraîches complètes. Pour ce faire, il suffira de remplacer la farine habituelle par celle-ci tout en respectant la règle de 1 œuf pour 100 g de farine dans une pâte aux œufs et moitié moins d’eau que de farine pour une pâte sans œufs. La T150 dite farine intégrale, est la plus complète et la plus nutritive. En effet, les farines complètes possèdent un index glycémique plus bas et favorisent une sensation de satiété plus durable mais elles sont également plus difficiles à digérer et peuvent contenir davantage de pesticides puisque l’enveloppe externe du blé est conservée. Par conséquent, il est préférable de les acheter bio.

La farine de blé, tout comme celle d’orge, de seigle, de kamut ou encore d’épeautre contient les protéines qui forment ce que l’on appelle le gluten. C’est lui qui donne aux pâtes leur élasticité et au pain son volume. Il se forme lorsque la farine entre en contact avec de l’eau. Les protéines contenues dans celle-ci s’assemblent pour constituer le fameux gluten.



Vous êtes intolérant ? Pas de panique! Il existe de nombreuses alternatives. La farine de blé noir par exemple, n’est pas fabriquée à partir de blé mais de sarrasin. Celui-ci possède une couleur brune caractéristique et un goût rustique. La farine de châtaigne avec son goût sucré est une bonne alternative. La farine de riz et son goût discret, la farine de maïs, de souchet, de millet, de pois chiche, de pois cassés ou encore de quinoa, toutes ses variétés permettent de varier les plaisirs en cuisine!

Mais comment Conserver ses Pâtes Fraiches faites Maison ? La meilleure façon de conserver les pâtes fraîches est de les placer au congélateur, emballées hermétiquement. Au réfrigérateur, l’humidité risque d’altérer leur saveur et leur texture, en plus d’encourager la prolifération de micro-organismes… Non merci!



Peut-on congeler les pâtes fraîches? Oui, vous pouvez le faire. Idéalement, vous devriez congeler les pâtes fraîches crues et les conserver sous vide. Ensuite vous pourrez les faire cuire en les trempant dans de l’eau bouillante pour les décongeler.

Si vous voulez congeler des pâtes fraîches, vous pouvez aussi les congeler sans vide d’air, ce qui est plus pratique. Les conserver sous vide améliorera la conservation et surtout n’altèrera pas la saveur originale. Que ce soit dans un cas ou dans l’autre, la durée sera de 2 à 3 mois. Cette technique s’applique aussi bien aux pâtes fraîches aux œufs qu’aux pâtes fraîches fabriquées sans œufs.

Et enfin : comment congeler des pâtes fraîches farcies?

Vous avez dû vous rendre compte que les pâtes farcies sont déjà précuites quand vous vous en procurez au supermarché. Le principe est le même à la maison. Vous devez aussi les préparer, les faire cuire et ensuite les congeler. Vous devez alors les blanchir avant de pouvoir les conserver au congélateur. La pré-cuisson n’est pas seulement encouragée mais elle aussi fortement recommandée pour les pâtes fraîches farcies telles que pour les cannellonis frais, les lasagnes ou les raviolis.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page